Sucre, l’ancienne capitale de la Bolivie

Sucre, l’ancienne capitale de la Bolivie

du mercredi 26 au vendredi 28 décembre 2012

Nous sommes partis de La Paz en bus la veille vers 20h.

Nous aurons droit à 2 contrôles de papiers à 5h et 7h du mat, merci  la police bolivienne !

Nous arrivons vers 8h à la gare de bus de Sucre, on prend un taxi jusqu’à notre hébergement.

Après le petit déj, on part pour la journée à la découverte de la ville.

Tout d’abord, un petit point d’histoire : « En 1825, lorsque la ville devient la capitale de la Bolivie, elle est rebaptisée en l’honneur du maréchal Antonio José de Sucre, camarade d’armes du libérateur Simón Bolívar pour l’indépendance de la Bolivie, de la Colombie, de l’Équateur, du Pérou et du Venezuela. Perdant sa principale ressource après le déclin économique de Potosi (mine d’or et d’argent), elle voit le siège du gouvernement bolivien transféré à La Paz à la suite d’une guerre civile perdue par les « conservateurs » sucrenses face aux « libéraux » paceños. En 1991, Sucre devient patrimoine de l’Humanité à l’UNESCO. Aujourd’hui Sucre est la capitale constitutionnelle du pays, et notamment le siège de la Cour suprême. »

C’est donc une ancienne cité coloniale espagnole typique avec ces vieilles rues, ses places et ses églises.

Elle est assez similaire à Arequipa (au Pérou) mais plus propre et beaucoup plus calme.

Le lendemain on prend les rues qui grimpent vers la Plaza Pedro de Anzurez qui domine la ville, la vue est sympathique.

Ensuite, on redescend pour aller visite le « Mercado central » qui n’a rien de transcendant, hormis d’énormes gâteaux à la crème qui n’ont pas l’air très appétissants.

L’après-midi, nous visitons la Casa de la Libertad. Elle est située directement au niveau de la place centrale, la « Plaza de 25 mayo ». C’est le berceau de l’histoire de la nation bolivienne.

On peut y voir le traité d’indépendance du pays …

… dans la salle de conseil ou se réunit le gouvernement bolivien.

Le soir, on dîne au Joyride café ou on dégustera une originale bière de quinoa.

Le vendredi matin, nous quittons la guesthouse en taxi pour la gare de bus. Notre bus part à 10h, prochaine étape Potosi !

 Conseils de Globeurs :

Guesthouse Forastero : très propre et sympa, 2 nuits avec pti déj pour 270 bolivianos ~ 30€
Visite musée casa de la libertad : entrée à 20 bol soit 2,2 €
Restos : Joyride Café, Pizzeria Napolitana, Las Bajos (menu complet à 15 bols soit 1,65€, le moi cher de tout notre voyage ..)
Sucre est une étape sympathique sur la route de Potosi !

 

Toutes les photos :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *