Bolivie, Potosi et sa mine d’argent

Bolivie, Potosi et sa mine d’argent

du samedi 29 au lundi 31 décembre 2012

bolivie-potosi-2012-12-30-DSC04539-reduitPotosi était la plus grande mine d’argent du monde, à l’époque de la colonisation espagnole. Elle fit la fortune des conquistadors et de l’empire espagnol. Le Cerro Rico, la « montage riche » qui domine la ville, est un vrai gruyère de galeries. De nos jours, le rendement est extrêmement faible. Les mineurs en vivent encore (et mieux que la moyenne bolivienne), mais même si cela reste attractif, les dangers et  les conditions de travail font que leur espérance de vie est très faible (on parle de 45 ans en moyenne).

L’objectif de cette étape, avant d’aller vers le salar d’Uyuni, est de visiter cette fameuse mine.

Nous arrivons à Potosi en bus vers 13h, en provenance de Sucre (voir article précédent). La gare de bus étant assez excentré, on prend un taxi jusqu’à notre hébergement. La chambre n’est pas terrible mais le patron est sympa et nous offre une soupe, ça fera notre repas du midi !

On fait un petit tour dans la ville, puis on décide de visiter la Casa de la Moneda.

bolivie-potosi-2012-12-30-DSC04543-reduitC’est à cet endroit que les minerais étaient fondus pour en faire des lingots ou des monnaies. Ensuite, ils étaient distribués dans une grande partie de l’Amérique du Sud, ou repartaient via un long voyage jusqu’à notamment Parati (voir article ici) afin de prendre un bateau pour l’Espagne.

La visite est intéressante et même si notre guide ne parle que l’espagnol nous arrivons à comprendre.

Les laminoirs :

bolivie-potosi-2012-12-29-DSC04482-reduit bolivie-potosi-2012-12-29-DSC04488-reduit

Un coffre fort au mécanisme compliqué :bolivie-potosi-2012-12-29-DSC04489-reduit bolivie-potosi-2012-12-29-DSC04492-reduit

Coulée d’argent pour faire des lingots :bolivie-potosi-2012-12-29-DSC04498-reduit

Appareil pour frapper les monnaies :bolivie-potosi-2012-12-29-DSC04512-reduit

Le soir on profite d’un beau coucher de soleil avec un ciel splendide :

bolivie-potosi-2012-12-29-DSC04515-reduitEnsuite, on dîne au 4060, qui nous semble être le meilleur resto du centre ville. On goute la Potosina beer, bière brassée localement, qui passe bien.

bolivie-potosi-2012-12-29-DSC04520-reduitLe lendemain matin, on achète notre « tour » pour la visite de la mine et notre ticket de bus pour la prochaine destination.

Ensuite, on continue notre visite de la ville, sous un beau soleil : églises, ruelles, places …

bolivie-potosi-2012-12-30-DSC04523-reduit bolivie-potosi-2012-12-30-DSC04542-reduitbolivie-potosi-2012-12-30-DSC04525-reduitC’est sympathique mais cela n’a rien d’exceptionnel, on ne comprend pas bien pourquoi la vieille ville fait partie de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ensuite, on part pour notre visite de la mine à 14h :

tout d’abord on s’équipe, casques, bottes, …

OLYMPUS DIGITAL CAMERApuis on passe à la boutique pour acheter quelques présents pour les mineurs : boisson, nourriture, feuilles de coca, vous pouvez même acheter de la dynamite,

OLYMPUS DIGITAL CAMERApuis on entre dans la mine,

OLYMPUS DIGITAL CAMERAon marche, on rampe, on monte on descend, … c’est difficile, il fait très chaud, claustrophobes s’abstenir, …c’est aussi très étouffant, l’air est chargé de poussières et d’odeurs, …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAon visite des mineurs qui nous expliquent leur rude travail,

OLYMPUS DIGITAL CAMERAje suis même embauché pour quelques pelletés, c’est dur !OLYMPUS DIGITAL CAMERAon finit par la visite d’el diablo, qui est une sorte d’esprit protecteur des mineurs, nous lui faisons une offrande comme le veut la coutume,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAaprès une bonne heure, on ressort de la mine pour aller visiter l’usine de traitement des minerais,

OLYMPUS DIGITAL CAMERAavec les différentes machines et bassins pour séparer les métaux,

OLYMPUS DIGITAL CAMERAet à la fin l’argent !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEnsuite, on se déséquipe et on nous redépose en ville vers 18h. C’était une visite intéressante et assez éprouvante. On se rend bien compte des conditions extrêmes des mineurs et on comprend mieux pourquoi des milliers d’esclaves sont morts pour faire la fortune des colonisateurs.

Un petite anecdote, le soir après dîner, on décide de retirer pas mal de liquide car on va en avoir besoin à Uyuni pour payer notre tour dans le Salar. On a beaucoup de difficultés à trouver un distributeur qui veuille bien nous donner de l’argent. Mais une fois que l’on en a trouvé un, c’est le jackpot ! Il ne s’arrête plus !!! Il ne nous donne que des petites coupures, et on se retrouve donc avec une énorme liasse de style Monopoly … Charlie se transforme en Picsou !

bolivie-potosi-2012-12-30-DSC04562-reduit bolivie-potosi-2012-12-30-DSC04559-reduitLe lendemain matin, routine habituel du départ, lever 8h30, pti déj, douche, sacs, départ 10h15 taxi, et arrivée à la gare de bus … on commence à avoir l’habitude car tout est bien rôdé … sauf qu’une fois à la gare de bus, il y a une erreur entre les compagnies Diana Tours et Trans Emperador … on ne comprend pas trop ce qu’il se passe. Finalement le départ est à 12h au lieu de 11h mais sur bus Diana Tours affrété par la compagnie Trans Emperador …

Le trajet en bus s‘avère pénible car une fois de plus c’est musique à fond insupportable avec personne qui bronche (j’ai réussi à la faire baisser une fois en brassant le chauffeur …), beaucoup de bruits, … et le bus est bondé,  le chauffeur arrondi ses fin de mois en faisant de multiples arrêts pour prendre et puis déposer des locaux au bord de la route, ils sont plus ou moins chargés et restent debout dans l’allée centrale.

Mais la route est bonne et les paysages magnifiques !

On arrive à Uyuni 16h15,  assez éprouvé par ce trajet … c’est pas toujours facile la vie de voyageurs … plus fatigués par 5h de bus bolivien de jour, que par plus de 20h sur un autre trajet …

Conseils de Globeurs :
Casa de la Moneda : 50 bols / personne soit 5€
Visite de la mine de Potosi (Koala Tours) : 100 bols / personne soit un peu plus de 10€
Hotel la Vicuna : 90bols/nuit pour 2 soit environ 10€

Plus d’infos sur Potosi et la mine :
Wikipedia
Excellent article du non moins excellent blog Instinct Voyageur

Si vous avez apprécié cet article, laissez nous un commentaire plus bas, ça nous fera très plaisir, merci !

Ci dessous, les photos :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *