Bolivie, le lac Titicaca à Copacabana

Bolivie, le lac Titicaca à Copacabana

du 19 au 22 décembre 2012

2012-12-22-DSC04218-reduit

Lama

Le mercredi 19 décembre 2012, départ de Puno ! Nous nous levons à 6h, on prend le petit déj, et on quitte l’hôtel à 7h en taxi pour la gare de bus. On paye la taxe de la gare de bus (un classique en Amérique du Sud, ce n’est pas inclue dans le prix du billet), puis le bus part à 7h30 de Puno, goodbye Pérou, direction la Bolivie !

A 10h30 nous arrivons à la frontière, tout le monde descend du bus pour les formalités de sortie du Pérou (police puis douane).

2012-12-20-DSC04114-reduit

Ensuite on marche 100m, on traverse la frontière, et on remet ça avec les formalités d’entrée en Bolivie. Et là on se rend encore compte qu’on a de la chance d’être européen, car pas de visa nécessaire. Une taïwanaise sans visa se fait refouler, retour au Pérou pour elle. Aussi, en discutant on apprend que pour les américains, le visa coûte 100$ …

Tout le monde remonte dans le bus pour 8km jusqu’à Copacabana, petit ville très touristique au bord du lac TitiCaca (en quelque sorte le pendant bolivien de Puno). On doit payer le droit d’entrée dans la ville de 1 boliviano. A la descente du bus, nous allons à l’office du tourisme pour trouver un hébergement, pas de renseignement concluant … On parcourt la ville et on brasse pas mal avec nos gros sacs pour trouver un hébergement correct et pas trop cher. On fini par trouver notre bonheur, on dépose nos sacs . Ensuite on casse la graine sur le pouce puis nous faisons une promenade sur le bord du lac Titicaca, tout en cherchant un bateau pour visiter îles du soleil et de la lune le lendemain.

2012-12-20-DSC04120-reduit

Puis nous visitons un peu la ville : la place du 2 février,

2012-12-20-DSC04124-reduitla basilique,

2012-12-20-DSC04126-reduitle marché.

2012-12-20-DSC04127-reduit 2012-12-20-DSC04128-reduitLe soir, nous trouvons un bon restau (au service un peu service long) avec au menu falafel, curry porc coco, arrosé d’une bonne bière.

Le lendemain, on décide de ne pas partir visiter les îles. En effet, nous sommes le 20 décembre et il y a un « festival » pour la fin du monde, festival qui a l’air purement commercial et sans intérêt. De plus il y aura majoritairement des étrangers et cela va dénaturer encore plus le caractère typique de ces îles.

On décide donc de profiter de l’accès internet ultra bas débit pour préparer la suite de notre voyage. Accessoirement, la tablette Nexus 7 tombe en rade et je dois entièrement la réinstaller en la rootant (grosse brasse), heureusement qu’il n’y avait aucune donnée dessus.

Le midi on décide d’aller dans un restau repéré la vielle pour son menu différent et intéressant. Arrivés là, pas de menu le midi, rien de ce qu’on veut à la carte n’est dispo, les boissons ne sont pas fraîches, et le serveur essaye de négocier son pourboire à la commande (welcome to bolivia) … bref on se tire et dépités on fini par manger 2 hamburgers un peu plus loin …

L’après-midi on décide faire la promenade qui grimpe au Calvario : un chemin parsemé de 14 croix jusqu’au sommet.

2012-12-21-DSC04163-reduitCela grimpe vite et on est bien essoufflé, c’est ça d’être à presque 4000m.

2012-12-21-DSC04160-reduitAu sommet des boliviens allument des bougies et installent des jouets en forme de maisons, voiture, magasin, moto, camion, des liasses de faux billets, des bouteilles de bières (est-ce une prière de ce qu’ils souhaitent obtenir dans la vie ou leur « lettre » au père-nöel ?.

2012-12-21-DSC04155-reduit

 

Puis ils se font photographier devant de cette scène. Aussi, ils grignotent et boivent des sodas et de la bière, les alentours du sommet sont un vaste dépotoir de bouteilles et plastiques divers.

On a tout de même une belle vue sur la ville et sur le lac.

2012-12-21-DSC04138-reduit 2012-12-21-DSC04144-reduit 2012-12-21-DSC04148-reduitEnsuite on redescend près du cimetière pour aller voir le site nommé « Intinkala » ie le tribunal des incas. Il s’agit de grands blocs pierres où sont taillés des marches et des sièges.

2012-12-21-DSC04164-reduit 2012-12-21-DSC04165-reduit

Il y a beaucoup d’ordures sur le site encore une fois (heureusement que ce n’est pas payant comme indiqué par le centre d’information…) [PS pour mémoire : le centre d’information de Copacabana n’est vraiment pas fiable (erreur d’adresses (hébergement et transport), de localisation sur les plans (2 fois), de renseignement sur les sites à voir (payant/pas payant…)

Le vendredi 21 on part en bateau vers 8h40. Après une traversée dans une embarcation homemade pilotée par 3 gamins, nous arrivons à Isla de la Luna vers 11h.

2012-12-22-DSC04206-reduitC’est assez joli et pittoresque, cela ressemble à l’île de Taquile côté péruvien. On traverse le village puis on grimpe pour visiter le temple qui se trouve de l’autre côté de l’île.

2012-12-22-DSC04187-reduit 2012-12-22-DSC04191-reduitOn repart vers 12h30 et on arrive à 13h30 à Isla del Sol, on mange nos sandwichs puis on part sur le chemin pour aller visiter le temple. cela grimpe et ensuite on déambule entre les cultures en terrasse en évitant les lamas et les chèvres.

2012-12-22-DSC04213-reduit 2012-12-22-DSC04215-reduit 2012-12-22-DSC04218-reduitLe « temple » est plus ou moins en ruine et il n’y a aucune explication.

2012-12-22-DSC04222-reduit 2012-12-22-DSC04225-reduitOn repart vers 15h30, retour Copacabana, ça va plus vite dans ce sens là puisqu’on arrive vers 17h.

Nous avons passé sympathique journée sur le lac et sur ces jolies îles.

Le lendemain, on fait nos sacs et on libère la chambre. On part en promenade et grimpette pour aller visiter le site astronomique des incas « Horca del inca ». On refuse de participer au travail des enfants en essayant d’expliquer à la fillette à l ‘entrée du site qu’on ne la payera pas et qu’elle doit aller chercher un adulte. Une fois en haut, nous sommes satisfaits de voir arriver l’adulte qui a été obligé de grimper pour nous rejoindre et encaisser le droit d’entrée, ça lui fera les pieds à ce connard d’exploiteur d’enfant.

On fait le tour et on visite, il n’y a pas grand chose à part quelques vestiges de pierres taillées, et encore aucune explication sur la vocation et l’histoire de ce site.

2012-12-23-DSC04239-reduit 2012-12-23-DSC04251-reduit 2012-12-23-DSC04250-reduitToutefois, il y a une belle vue sur la ville et sur le lac.

2012-12-23-DSC04242-reduit 2012-12-23-DSC04243-reduit

Ensuite on redescend, on récupère nos sacs, on sandwich, et on prend notre bus à 13h direction La Paz !

Toutes les photos ci dessous :

 

 

Une réflexion au sujet de « Bolivie, le lac Titicaca à Copacabana »

  1. Copacabana est a l’image de la Bolivie un lieu tres chaotique au niveau politique et social, cependant sans danger pour les touristes s’y rendant. Jouissant d’un cadre naturel enchanteur, Copacabana est souvent appreciee comme oasis de tranquillite et de repos au milieu du traditionnel circuit touristique Perou-Bolivie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *